Formation des conducteurs Qbuzz, Groningue-Drenthe

Bus drivers training Ebusco
Date de diffusion
Diffusé par

Date : 11-15 novembre 2019
Cible : Chauffeurs de bus, chefs d’équipes et assistants aux transports de Qbuzz
Formateurs : Harm Hofman et Maurice Toepoel (Ebusco)
Lieu : Qbuzz, Groningue (Pays-Bas)

Pendant la semaine du 11 au 15 novembre, Maurice Toepoel et Harm Hofman (Ebusco) ont dispensé une formation à 60 chauffeurs de bus, membres du service technique et chefs d’équipes de Qbuzz. La session de formation se déroulait sur une matinée et un après-midi : pendant la première partie de la journée, les conducteurs ont reçu une formation sur notre bus et le reste de la journée sur un autre nouveau bus qui circulera en Groningue-Drenthe (aux Pays-Bas).

Objectif de la formation
L’objectif de cette formation est de permettre aux chauffeurs de bus et aux responsables d’acquérir des connaissances théoriques et une expérience pratique concernant ces nouveaux bus électriques. Ces bus (Ebusco 2.2) assureront le transport régional en Groningue et en Drenthe pendant les 10 prochaines années.

Nous vous aiderons à réaliser un diagnostic simple ainsi que de petits dépannages. En raison de l’alimentation haute tension (HT), la partie sur la sécurité a été longuement expliquée afin que chacun soit conscient de ce qu’il peut et ne peut pas toucher. Nous donnons aussi des conseils et des astuces sur le concept de « New Driving* ».

Partie théorique
Maurice a assuré la partie théorique de la formation.
« J’ai commencé par faire une présentation générale d’Ebusco, puis j’ai expliqué où et comment les bus électriques étaient fabriqués et quelles étaient les principales différences par rapport aux bus diesel.
En outre, nous vous aidons à réaliser un diagnostic rapide et efficacet ainsi que de petits dépannages. Pendant cette formation, nous avons également abordé en profondeur le principe de « formation des formateurs ». Par exemple, nous avons spécifiquement convenu de la manière dont ces 60 participants transfèreront les connaissances à leurs collègues, de sorte que tous les conducteurs affectés à ces bus puissent prendre la route en toute confiance.

Bus drivers training Ebusco

Maurice Toepoel expliquant la partie théorique

Après la partie théorique, nous sommes sortis pour nous rendre dans le bus et avons vu en direct ce qu’on peut et ne peut pas toucher. Comme un bus électrique fonctionne sous haute tension, on doit bien sûr savoir le manipuler correctement et en toute sécurité.
Nous avons veillé à donner toutes les explications nécessaires pour que tous les chauffeurs puissent conduire nos bus en toute confiance », indique Maurice.

Nous avons vraiment axé la formation sur la pratique. En d’autres termes, les participants se sont fait leur propre expérience et sont arrivés à une conclusion ensemble. Par différents exercices, nous avons fait en sorte que les participants acquièrent une parfaite compréhension du bus. Par exemple, ils ont dû répondre à une question de diagnostic : quels voyants d’avertissement peuvent apparaître sur le tableau de bord et quelle mesure devez-vous prendre dans chaque situation ?

Bus drivers training Ebusco

Présentation du bus électrique Ebusco par Maurice Toepoel

Partie pratique

Ensuite, il était temps de passer à la pratique : chaque personne (… en possession d’un permis de conduire) pouvait conduire pour découvrir les sensations de conduite d’un véhicule électrique. Cette partie a été supervisée par Harm Hofman. Harm a plus de 35 ans d’expérience en tant que conducteur de bus et de cars. Il est actuellement chauffeur de bus chez Ebusco, et ce depuis de nombreuses années. Harm a laissé les employés de Qbuzz découvrir par eux-mêmes la conduite électrique. Il est adepte du « New Driving » (également appelé : conduite à une seule pédale), qui peut bien sûr aussi s’appliquer aux bus électriques.

« J’ai fait partir les conducteurs à pleine vitesse, puis je les ai fait « freiner » en levant le pied de l’accélérateur. Ils ont alors senti l’action du freinage sur le moteur.

Les premiers retours d’expérience de la part des conducteurs ont été : « La conduite est fluide » et « Hé, c’est presque silencieux ». Et pour ceux qui n’avaient jamais testé la conduite électrique : « Il se conduit comme un bus diesel ».

Bus drivers training Ebusco

Harm Hofman a laissé les employés de Qbuzz découvrir par eux-mêmes la conduite électrique

La question la plus fréquemment posée était : « Je peux faire combien de kilomètres ? Je ne vais pas m’arrêter? »
Harm affirme : « Avec ce bus électrique Ebusco, on peut rouler environ 350 km avec une batterie pleine. Donc à 90 %, on peut toujours rouler 315 km. »

Harm donne un exemple pratique : « Il y a peu, j’ai roulé de Deurne (près d’Eindhoven) à Bruxelles (120 km aller). À Bruxelles, j’ai fait plusieurs trajets courts, puis j’ai pris la route du retour avec 49 % de batterie. Pour le test, j’allais à 70 km/h au lieu de 80 sur l’autoroute. Devinez combien il me restait de batterie une fois arrivé à Deurne ? Pas moins de 25 % ! L’impact est donc réel et on peut toujours jouer là-dessus si on craint de ne pas pouvoir terminer le trajet. »

Par ailleurs, 8 dépôts sont répartis en Groningue et en Drenthe où il est toujours possible de faire une recharge pendant les pauses si nécessaire. Ils sont d’abord conçus pour recharger tous les bus à 100 % la nuit, mais peuvent aussi servir en journée pour les recharges en dehors des heures d’affluence.

Ebusco souhaite à tous les chauffeurs de bus de Groningue-Drenthe beaucoup de succès et de plaisir pendant les 10 années à venir avec ces nouveaux bus électriques Ebusco. Voilà de quoi faire de nombreux kilomètres électriques en toute sécurité !

 

*Le « New Driving » est une expression néerlandaise désignant un style de conduite adapté aux moteurs modernes gérés par ordinateur dans les nouveaux véhicules afin d’économiser du carburant et de réduire le CO2.

 

Plus d’informations sur la concession de bus GD2020