« Laissez le fabricant de bus s’occuper de l’écosystème complet »

Date de diffusion
Source

Vers qui se tourner en tant que transporteur lorsqu’un bus ne charge pas ? Si cela ne tenait qu’au fondateur d’Ebusco, Peter Bijvelds, cette question n’aurait pas à être posée. Selon lui, il est judicieux pour un transporteur d’intégrer les bus à l’ensemble de l’écosystème, dont le constructeur de bus s’occupe du début à la fin.

« Nous ne sommes pas seulement un fabricant de bus électriques », souligne M. Bijvelds au début de la conversation. La production de bus n’est qu’une partie de l’écosystème complet dont Ebusco veut s’occuper : bus, système de chargement, infrastructure de chargement et stockage d’énergie. « Lorsque nous avons été fondés en 2012, il n’y avait pas de norme pour l’électrification des véhicules. Nous avons été les premiers en Europe à commencer à utiliser des bus électriques. Il n’y avait encore rien, alors dès le premier jour, nous avons développé notre propre chargeur, que nous avons ensuite converti à la norme CCS Combo 2. »

Applications supplémentaires

Le fait de disposer de l’ensemble de l’écosystème rend possibles des applications supplémentaires, explique le PDG. « Dans les protocoles standards, il faut rebrancher un véhicule pour relancer le circuit de charge lorsque le bus est complètement chargé. Cela signifie que la capacité diminue déjà lorsque vous commencez à chauffer un bus entièrement chargé lorsqu’il fait froid, par exemple. Si vous réglez correctement ce préconditionnement dans un chargeur, la batterie restera à 100 % jusqu’au départ du bus. Selon M. Bijvelds, une telle application est possible si vous contrôlez à la fois la production des chargeurs et des véhicules.

Outre les avantages techniques, il est également agréable et plus efficace pour un transporteur de n’avoir qu’un seul point de contact. En offrant tous les services en un seul paquet, un transporteur est libéré de tous les soucis, dit Peter Bijvelds. Cela évite d’être envoyé d’un interlocuteur à un autre par différents fournisseurs lorsqu’un bus ne se charge pas, par exemple. « Si vous avez un seul gestionnaire de système, cela vous donne de la sécurité. »

Stockage de l’énergie

Selon M. Bijvelds, le système de transport public néerlandais évolue de plus en plus vers cet écosystème complet, grâce à l’introduction de l’électrification à grande échelle. « Ce n’est plus seulement un bus électrique, c’est une unité de stockage mobile qui fait partie d’un système plus large. Parce que nous avons l’ensemble de la chaîne dans nos mains, nous pouvons répondre beaucoup mieux. Plus on ajoute d’énergie solaire et éolienne et plus on ferme de centrales à charbon, il faudra réguler tout cela. »

L’objectif  d’Ebusco était donc de développer le stockage de l’énergie. Le premier conteneur développé à cette fin a récemment été érigé sur le site de Deurne. « Il s’agit en fait d’une très grande batterie, qui sera bientôt utilisée à deux fins », explique M. Bijvelds. Les conteneurs peuvent être utilisés pour équilibrer le réseau électrique, mais aussi dans les dépôts de bus.

Débrider le réseau électrique

« En chargeant les conteneurs dans un dépôt de bus pendant la journée – lorsque les bus assurent leurs services – le dépôt de bus peut utiliser ces conteneurs de batteries entièrement chargés pendant la nuit pour charger les bus. Cela permet de soulager le réseau électrique, qui est de plus en plus confronté à des problèmes de capacité qui peuvent parfois contrecarrer complètement l’extension d’un raccordement électrique. »

Avec cette innovation, Ebusco entre également dans un nouveau marché, à savoir le secteur maritime. Dans un avenir proche, le premier conteneur sera utilisé pour alimenter des bateaux de navigation intérieure.

18 janvier 2022Communiqué de presse
Ebusco élargit sa clientèle en Allemagne
12 janvier 2022Communiqué de presse
Nouvelle commande à Munich